Setch

Sophie Gastaud est née en 1961 à Paris, Christian Joliff en 1957 en Bretagne. Tous deux grandissent avec la passion du dessin.

Leur rencontre a lieu à Paris au début des années 1980.
Ils suivent alors les mêmes études d’architecture au sein du même atelier des Beaux-Arts de Paris.
Outre leur apprentissage de la composition, ils y sont initiés à la création en groupe, en participant aux grands projets, qui mobilisent l’ensemble de l’atelier.
A l’issue de ces études, c’est naturellement que leurs aspirations personnelles se confondent en un tracé commun…
Ils abandonnent l’architecture pour se consacrer à la peinture.

La peinture de SETCH se définit comme un métissage du signe primitif. Le Signe, “élément qui permet de conclure à l’existence d’une chose absente “doit être compris en amont du symbole, à qui on attribue un sens précis, par convention.
L’homme primitif nous a laissé, partout sur la planète, gravé dans la pierre, dans l’argile, peint sur des parois, nombre de signes. Issus de cultures différentes, de religions différentes, de géographies différentes, ces signes offrent pourtant de nombreuses similitudes formelles. La technique employée, le support utilisé réagissent sur le trait. Les prémices d’une écriture “normalisent ” les formes. Cependant, on reconnaît ici et là une organisation formelle qui semble exister par-delà le sens apporté.