Libéré de toute contrainte, Yan Marczewski revendique sa liberté d’expression dans l’art.

Peintre de l’abstrait, l’artiste impose la liberté d’être libre, sans artifice. Filmé dans son atelier de Saint-Sornin-Leulac dans le limousin, il précise « je travaille sans contrainte, sans consigne. Imposer une couleur ou une forme est une contrainte ».

Rien ne se fige, tout se transforme, tel l’alchimiste, Marczewski, crée et fabrique la couleur. Si le gris se teinte de bleu et de vert, le noir révèle des tonalités aubergine et rouge.

En perpétuelle mutation, ses œuvres reflètent l’émotion d’un moment. Subrepticement, les couleurs sont susceptibles d’être transformées, métamorphosées, modifiées…

Omniprésente et fulgurante, la ligne large et expressive qui s’exprime à travers chacune des toiles, contraste avec les couleurs sombres du fond.

L’artiste matérialise ses toiles à partir d’aplats de pigments, une technique qui affirme la matière, et donne une illusion de crépit ou de pierre.

La peinture de Yan Marczewski est dépouillée et aérienne, elle laisse libre cours à toutes formes d’interprétation.